Navigation Menu+

Greater Moncton Pest Control Commission

Repertage de rat musqué

On trouve des rats musqués dans toute l’Amérique du Nord; on en trouve donc au Nouveau-Brunswick. Le rat musqué vit près des marais d’eau douce, des ruisseaux et des étangs. La fourrure du rat musqué est luisante, brune et imperméable. Elle protège l’animal du froid en empêchant la déperdition de chaleur.

Le rat musqué se nourrit de plantes comme les quenouilles, les joncs et les racines de diverses plantes aquatiques. Lorsque sa nourriture habituelle est rare ou introuvable, il se nourrit alors de grenouilles, de myes, d’écrevisses et d’escargots.

Le rat musqué construit sa hutte avec des quenouilles, des joncs, des plantes herbacées et de la boue. Quand ces matériaux ne sont pas disponibles, il peut également vivre dans un terrier dans la berge. La hutte renferme une loge principale et possède plusieurs galeries sous l’eau pour entrer dans la hutte et en sortir.

Objet

En raison des passages que se creusent les rats musqués, leurs huttes indiquent la présence de mares d’eau stagnante. Les rats musqués creusent des passages pour entrer dans la hutte et en sortir et partout dans leur territoire. Ces passages constituent des aires idéales de reproduction pour les maringouins. En repérant les huttes, la commission peut prévoir chaque année où se trouveront les plus grandes quantités de larves.

Méthodes

La plupart des marais sont inspectés à pied, sauf l’étang Morton et les terres humides Canards Illimités où on se rend en canoë. On note les données concernant la hauteur et la largeur de la hutte, la profondeur de l’eau, la grandeur de l’étang, l’occupation de la hutte, la végétation environnante et les végétaux utilisés pour la construction de la hutte.